RDC : Le CNRJ appelle au déploiement des forces de sécurité dans la chefferie des Bashali pour sécuriser la population

(Goma, le 29 Aout 2016) – L’ONG Cercle National de Réflexion sur la Jeunesse (CNRJ/RDC) est préoccupée par la recrudescence de l’insécurité causée par les groupes armés dans plusieurs localités de la chefferie des Bashali en territoire de Masisi dans la province du Nord – Kivu. Dans le lot de ces groupes armés figurent notamment l’Alliance des Patriotes pour un Congo Libre et Souverain (APCLS) et l’Alliance des Patriotes pour la Restauration de la Démocratie au Congo (APRDC) qui controlent actuellement la majeure partie de cette chefferie.

Le CNRJ/RDC constate avec amertume que les populations civiles sont exposées à l’activisme de ces forces négatives profitant souvent d’un certain laxisme des des troupes loyalistes. Un habitant de la chefferie des Bashali l’a confirmé dans son témoignage en ces termes :

« Notre chefferie des Bashali est devenue un enfer où vivent les vivants. Le Chef rebelle Benjamin Ndikuyeze se prend au dessus de tout le monde, il peut decider sans peur de qui que ce soit de mettre la fin à la vie de n’importe quelle personne. Il nous impose son autorité. Nous n’avons d’autres choix que de lui obéir,… Notre gouvernement nous a abandonné, nous sommes des brebis sans berger… »

Benjamin Ndikuyezu est le leader  et commandant du Mouvement rebelle APRDC( Alliance des Patriotes pour la Restauration de la Démocratie au Congo). Lequel mouvement tue, pille vole, viole et commet plusieurs violations des droits humains.

« De tels actes ne peuvent aucunément bénéficier de l’impunité ni être traités à l’amiables entre les groupes armés. Le Gouvernement congolais devrait prendre toutes les mésures visant à protéger les civils dans les zones à haut risque comme la chefferie des Bashali. Aussi, devrait – t – il faciliter la justice à mener des enquêtes indépendantes sur toutes les violations à l’éncontre des populations », a interpelé  Monsieur Jean Claude Buuma Mishiki de l’ONG CNRJ/RDC.

Le CNRJ/RDC invite le Gouvernement congolais à deployer des militaires FARDC et des policiers dans toute la Chefferie des Bashali afin de sécuriser les populations civiles. Les troupes loyalistes devraient se mobiliser afin d’anéantir l’activisme des groupes armés à travers cette chefferie en particulier et partout au pays où les groupes armés continuent à perturber la quiétude de la population.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s